BOLA-Montpellier Solidarité Burkina

Les âmes vives de Sisselou

2 avril 2020

Notre association a participé à un autre projet associatif,  “les âmes vives de Sisselou” .

C’est le nom d’un projet visant à planter des arbres sur une zone menacée de déforestation.

Porter un nom d’arbre est communément admis chez les winye (ethnie présente dans ce secteur du Burkina faso) “Sisselou“, la colline des gens du “néré”, est préservée pour sa fonction identitaire et historique.

Selon la légende elle aurait accueilli les fondateurs du village d’OUROUBONON et historiquement servi de refuge aux villageois pendant des conflits antérieurs.

Ecologiquement elle remplit sa fonction de réserve arbustive protectrice de la faune locale. Culturellement elle est un lieu privilégié pour les “coutumes” par les villageois et les natifs de la région proches du fleuve Mouhoun.

C’est également un lieu de transmission de l’ héritage culturel, un lieu initiatique. Un village sans traditions est un arbre sans racines, peut-on entendre en pays winye.
Elle est un lieu protégé par le conseil des anciens du village.

Les plans ont été acquis et le village plantera les nimiers de l’autel de la terre, une quarantaine, en juin, avec l’arrivée de la pluie. Pareil pour la colline sacrée de Sissélou, autant, mais alternés de caïcédrat, à la même époque. La provenance des plants devrait être locale. Les protections nécessiteront un acheminement via Bobo ou Ouaga.